Crédit photo :  © Caroline Bigret

Le pied de momie

documents
Adaptation du conte fantastique de Théophile GAUTIER
Adaptation théâtrale d'Aude RIVOISY
Mise en scène de Jean-Claude GAUTHIER
Création 2008

L'histoire 

La momie d’un homme, hanté par le souvenir d’une princesse égyptienne, se réveille du long sommeil de la mort. Il raconte son étrange histoire d’amour, sa rencontre farfelue avec la tendre Hermonthis dont le grand pharaon lui refusa la main.

Le spectacle s’inspire librement du récit de Théophile Gautier. Le texte oscille entre le fantastique et l’absurde. Le narrateur pousse la porte d’une sombre boutique, encombrée d’objets mystérieux, breloques et fétiches. Un étrange marchand lui vend, en guise de serre-papier, un pied embaumé. Hermonthis, la boiteuse, retraversera le temps et l’espace pour venir reprendre son pied subtilisé.

Théâtre d’objets – marionnettes

Durée : 40 minutes

Spectacle jeune public

A partir de 7 ans

 

Equipe artistique :

mise en scène

Jean-Claude Gauthier

Comédiens – Manipulateurs 

Christophe Sauvion / Aude Rivoisy

 
conseil manipulation

Jean-Louis Ouvrard

création lumière

Morane Asloun

Création marionnettes

Gaëlle Cerisier

 
Création décor  

Rodoff

Création musicale

Manuel Gautier

Crédits photos

© Michel Robin

© Caroline Bigret

Adaptation théâtrale

Aude Rivoisy

Diffusion - Administration

Nadine Dugas

 

​Texte 

Le pied de momie de Théophile Gautier

 

Partis-pris et mise en scène 

Ma participation pour la mise en scène du Pied de momie s’est faite plusieurs mois après le démarrage du projet avec pour effet incontournable celui de prendre en compte les choix fondamentaux proposées par les deux comédiens. Le plus affirmé de ces choix étant l’adaptation théâtrale de la nouvelle de Théophile Gautier avec pour support de jeu majeur, la marionnette et un univers plastique inspiré des momies.  

Mon travail s’est, dans un premier temps, concentrer sur la construction narrative : trouver l’équilibre entre la prise de parole des marionnettes et celle des personnages-manipulateurs, rendre lisible la chronologie des évènements, trouver le dosage entre narration et dialogue, travailler la langue de Théophile Gautier, la confronter au jeu contemporain. Je me suis ensuite intéressé à la scénographie : trouver la cohérence de l’espace de jeu en servant le parti-pris d’un lieu de conservation, d’archivage. Avec le scénographe, nous avons cherché du côté des sarcophages, des urnes, des boites avec l’envie d’un espace modulable. A partir de ce cadre, notre recherche s’est d’abord attaché à comprendre le langage des marionnettes, de leur façon de bouger, de respirer, leur rythme particulier, comment retrouvé la vie dans des corps en apparence figés ! Quel rapport à l’espace, à leur manipulateurs-tuteurs.

Nous avons inclus un second parcours de travail, en commençant à y intégrer des propositions musicales : une participation mélancolique en écho à la solitude des deux héros-momies, incapable de faire le deuil, l’un de son amour, l’autre de la perte de son pied, et un univers sonore au service de l’onirique, de l’étrange et du fantasque. Il y a dans cette aventure une étrangeté troublante à côtoyer ces momies au quotidien ! Elles sont libérées de la pesanteur, des conventions, de l’étiqueté, nous obligent à sortir des cadres et nous ouvrent les portes d’un monde fantastique, absurde et drôle.

 

Jean-Claude Gauthier - Metteur en scène

Galerie photoS

© 2020 par La Compagnie Grizzli. Créé avec Wix.com

Compagnie Grizzli

71 Bd Aristide Briand, Pôle associatif - Boite 67 85000 LA ROCHE-SUR-YON

Tél : 02.51.46.14.82 

  • Facebook Cie Grizzli
  • Youtube Cie grizzli