Chambre avec gisant

documents
Adaptation du roman d'Eric PESSAN
Mise en scène de Nicole TURPIN
Création 2006

L'histoire 

Pierre EFFILOT a « tout pour être heureux »: une femme qui l'aime et qu'il aime, trois enfants, un travail, une maison qu'il retape le week-end, seulement voilà...

« Le 29 mai vers 15 heures Pierre Effilot monte dans sa chambre, s’allonge sur le lit sans l’ouvrir, sans même ôter ses chaussures et sent ses muscles se relâcher. Ne ferme pas les yeux, n’essaye pas de s’endormir. [...] » Fantasme de l'homme moderne : prendre la liberté un jour de ne plus y être pour personne et se consacrer uniquement au vagabondage de ses pensées... Bien évidemment, autour de lui on s'étonne, on s'interroge, on s'inquiète, on cherche à comprendre, on vient rendre visite au « gisant ». Insensiblement la vie autour de lui se dérègle, la maison se délabre. On comprend petit à petit que si Pierre Effilot reçoit de réelles visites, il reçoit aussi celle des fantômes de ses aïeux morts.

Partis-pris et mise en scène 

Dès ma première lecture de « Chambre avec gisant » de Éric Pessan, il m'est apparu que ce roman avait « à faire » avec le théâtre aussi bien dans la forme que dans le fond. Les conversations que j'ai eues avec l'écrivain par la suite n'ont fait que conforter mon impression première.

De la même façon s'est imposée à moi comme une évidence la relation possible entre l'univers du roman de Eric Pessan et celui du sculpteur Pierre-Augustin Marboeuf.


Le comédien-narrateur, c'est l'écrivain, il nous raconte le choix étrange de Pierre Effilot. Très vite, devant nous, il « donne vie » au gisant : un drap jeté, une tête sculptée posée sur une palette, ça y est Pierre Effilot « gît sur le dos, les bras à plat, les jambes bien dépliées, les pieds légèrement de guingois » Le défilé des visiteurs peut commencer... Le narrateur devient témoin, acteur, relais entre eux et le gisant. Tant qu'il le pourra il leur prêtera sa voix, il interrogera Pierre à leur place, jusqu'au moment où ils se feront plus envahissants, plus pressants, jusqu'au moment où leur visite se fera plus incongrue ; il faudra bien alors qu'il ait recours à d'autres visages que le sien : des visages inachevés, effacés, oubliés, figés dans un coin de mémoire dont il faut bien les exhumer. Le comédien-narrateur, manipulateur, bruiteur  entretiendra avec les personnages les rapports qu'entretient un romancier, un réalisateur avec son histoire et ses héros : Il les raconte et se raconte aussi, s'interroge sur eux, les fait parler et parle à leur place pour être bientôt gagné par leurs interrogations, leurs troubles, leurs colères, leurs incompréhensions...

Nicole Turpin - 2005 

Adaptation et Mise en scène

Equipe artistique :

Mise en scène

Nicole Turpin

Comédiens

Christophe Sauvion

 
création plastique

Pierre-Augustin Marboeuf

création lumière  

Pascal Gaudillière

Crédits photos

© Philippe Turpin

Texte   

Chambre avec Gisant de Eric Pessan

Théâtre d'objets

 
Galerie photoS
Galerie photoS

© 2020 par La Compagnie Grizzli. Créé avec Wix.com

Compagnie Grizzli

71 Bd Aristide Briand, Pôle associatif - Boite 67 85000 LA ROCHE-SUR-YON

Tél : 02.51.46.14.82 

  • Facebook Cie Grizzli
  • Youtube Cie grizzli